Frais de livraison : 3,50 € en France et 4,50 € en Belgique    ⎪    Livraison offerte à partir de 39 € en France et 49 € en Belgique   

Le bronzage, une révolution récente

Oui, le bronzage a une histoire ! Aujourd’hui, il est dans notre culture de rechercher un teint halé, une peau bronzée pour être physiquement plus attractif, aperçu en meilleure santé, en meilleure forme mais depuis quand ? Cela a-t-il toujours été ainsi ? Partout dans le monde ?

L’histoire du bronzage est très intéressante et nous permet de mieux comprendre cette appétence à chercher cette peau bronzée si cher à nos yeux. Il permet aussi de comprendre notre évolution face au soleil.

Article Bronzage 

La couleur de peau et le bronzage, une histoire de classe sociale

Durant des millénaires et plus récemment depuis des siècles, la coutume était à l’inverse d’aujourd’hui, la recherche d'une peau blanche voire pâle. Les canons de beauté célèbrent la blancheur notamment celle des femmes. Il y avait une certaine valorisation du teint pâle pour les femmes pour la simple et bonne raison que cela représenter un signe extérieur de richesse, de supériorité. Cette peau blanche et ce teint pâle indiqué que la femme été gardée à l’abri du soleil et aussi du regard des autres hommes.

L’historien Pascal Ory dans son ouvrage "L’Invention du bronzage", nous en parle plus en détails. L’art et la culture au fil du temps n’échappent pas à cette mise en valeur. Les femmes mises en valeur dans l’art peuvent être décrites par un teint très pâle. Socialement, les personnes ayant un teint pâle étaient considérées comme les élites de la société à la différence des personnes qui travaillaient dans les champs et qui pouvaient difficilement se protéger du soleil toute la journée et garder ainsi une peau blanche. Le bronzage était alors une distinction sociale, plutôt négative puisqu’elle pouvait vous catégoriser comme une classe sociale basse de la société ayant un travail manuel extérieur.

L’influence de la religion dans l’histoire du bronzage

La religion a aussi joué son rôle dans l’histoire du bronzage. La religion était beaucoup plus présente et beaucoup plus influente qu’aujourd’hui. Dans ses représentations, la blancheur était vue comme une référence à la pureté, à la virginité, alors que les teintes plus halés faisaient référence à des représentations plus sombre, plus négative.

La blancheur de la peau fait donc référence à quelque chose de pure qui est la marque du divin et de l'aristocrate. Dans cette hiérarchie sociale, plus on est près du roi, représentant de Dieu sur terre, plus on se doit d'avoir une peau blanche, pâle.

Les peuples selon leur couleur de peau étaient aussi différenciés socialement. Au Moyen-Âge par exemple, avec la représentation du « sarrasin » avec un teint mat qui n’est pas chrétien ou encore à la Renaissance, avec les peuples colonisés avec une couleur de peau sombre vu comme « sauvages » à l’inverse « l’être civilisé » qu’est l’Européen, avec une peau blanche.

La médecine contribue elle aussi à conserver cette blancheur par des soins qui pouvaient permettre de blanchir la peau non sans risque à base de poudre de riz mais aussi de produits chimiques mêlant camphre, ammoniaque, eau oxygénée et autre oxyde de zinc !

Par conséquent, jusqu’au début du XXe siècle, la blancheur est un marqueur social qui permet de distinguer les élites du reste de la population.

À la fin des années 1920, une révolution se prépare.

La révolution du bronzage

Une nouvelle norme esthétique va s’imposer dans les années 1920, doucement mais sûrement. Cette nouvelle norme et cette mini-révolution du bronzage s’opère avant tout dans les classes aisées. Il y a un soudain intérêt pour le bronzage en général et l'obtention d'une peau bronzée.

Plusieurs raisons peuvent être mises en avant pour expliquer ce soudain intérêt et cette mini-révolution. Certains indiquent le rôle joué par Coco Chanel qui a dénudé les femmes par des habits plus court donc exposant la peau au soleil. Les premières peaux bronzées sont apparues.

La seconde raison est les congés payés, dont les premiers font leur apparition en 1936 Ces derniers ont rendu accessible les loisirs de plein air à la majorité de la population. Toutes les classes sociales ont pu alors profiter des ces congés payés pour partir en vacances et d'exercer des activités extérieures autres que celle du quotidien et ainsi pouvoir s'exposer plus librement au soleil.

Article Bronzage 

Pour l’historien Pascal Ory, cette révolution du bronzage s’explique notamment par la médecine qui va découvrir les vertus thérapeutiques du soleil sur le corps humain. À cet époque, les médecins conseillés notamment une exposition au soleil pour soigner des maladies comme notamment la tuberculose.

Le bronzage a toujours été une question d’ordre social mais cette fois-ci, elle va être inversée. En effet, le bronzage que vous allez pouvoir assumer dans les années 1920-1930 montre que vous avez du temps de libre pour partir en vacances et exercer des activités extérieures à l’inverse des travailleurs qui sont obligés de rester au bureau ou à l’usine. Après l’année 1936, avec les congés payés qui se démocratisent, c’est la majorité de la population qui accède à des loisirs extérieurs plus fréquemment.

C’est avec cette révolution du bronzage et des mœurs qu’est naît la toute première crème solaire nommée « Ambre Solaire ». Le fondateur de l’Oréal, Eugène Schueller, a demandé à ses équipes de mettre au point un produit protecteur après avoir eu la peau rouge lors de ses sorties en mer. Ce produit est dans un premier temps vendu sur la Côte d’Azur dès 1935 mais avec les premiers congés payés en 1936, ce produit va être rapidement commercialiser dans toute la France.

Pour la petite histoire, le filtre protecteur de cette première crème solaire était de 3, un très très faible indice de protection ! La recherche et l’évolution sur les indices de protection ne va apparaitre que dans les années 1970, la protection de la peau devient alors un marché à part entière avec des indices de protection plus élevé, des textures et des parfums de plus en plus variés.

Une continuité et un renforcement de la culture du bronzage

Après la Seconde Guerre mondiale, le bronzage s'instaure comme nouvelle norme esthétique. Tout le monde recherche un teint halé. À partir des années 1970, notamment avec la libération sexuelle, on se dénude de plus en plus. Le bronzage devient alors un standard, qu’il est nécessaire d’obtenir.

Il s’agit de l’histoire de bronzage en France et plus généralement en Europe. La valorisation du bronzage se développe aussi massivement en aux Etats-Unis, mais il faut savoir qu’en Afrique ou en Asie, c’est totalement l’inverse. Du côté de l’Asie, nous sommes sur une société qui prône une peau claire qui s’associe à une catégorie sociale élevé et privilégié.

Mais ces dernières années, la peau claire est à nouveau valorisée. Les élites occidentales, vacanciers comme grands noms de la mode, reviennent au teint pâle. C’est une réaction notamment suite aux alertes concernant les méfaits à long terme sur la santé. De plus en plus de monde prenne conscience des effets très néfastes que peut causer le soleil sur notre peau notamment sur le long terme alors protégez-vous quel que soit l'activité extérieure pratiquée !

Pour en savoir plus sur les effets néfastes du soleil, nous vous invitons à lire notre article sur « La protection solaire » et si vous restez un adepte de la peau bronzée, n’hésitez pas à lire notre article sur « Comment obtenir une belle peau bronzée ? » tout en évitant les dangers du soleil.

À vous de jouer !

 

0 commentaires

Les marques de cosmétique bio et La crème du BIO

La crème du BIO, c’est avant tout une sélection rigoureuse de marques de cosmétique bio. Aujourd’hui, avec l’essor du bio, de nombreuses marques de cosmétique veulent surfer sur cette vague, ce qui a pour conséquence d’offrir un immense choix de marques de cosmétique...

Gua sha avant après, l’incroyable accessoire beauté

L’avant après gua sha peut être à la fois très étonnant car la plupart d’entre nous ignorent les bienfaits du massage avec l’aide de l'accessoire beauté en vogue, le gua sha. D’un tout autre point de vue, ce n’est pas si étonnant puisque l’avant après utilisation du...

Le rouleau de jade et l’auto-massage du visage

À une époque où la quête de la beauté naturelle est de plus en plus présente, l'auto-massage du visage émerge comme une pratique qui séduit de plus en plus et qui semble être très efficace notamment lorsque qu’on utilise des accessoires efficaces et prestigieux comme...

Le gant kessa, un accessoire incontournable

Le gant Kessa est un incontournable rituel de beauté né au Maroc, d’abord utilisé dans les hammams traditionnels marocains, il est l’un des secrets orientaux pour préserver la douceur de la peau. Aujourd’hui, nous pouvons le retrouver fréquemment dans nos routines...

La crème solaire, l’indispensable en montagne

Comme lors de vos vacances d’été, la crème solaire lors de vos séjours en montagne est indispensable. Que vous pratiquiez des sports d’hiver ou non, la crème solaire est primordiale pour toutes les sorties en montagne ou sur les pistes de ski. Bien entendu,...

Les soins bio, le meilleur choix pour les bébés

En tant que parents, nous souhaitons ce qu’il y a de mieux pour notre enfant et lui offrir le meilleur pour sa santé, son développement et son bien-être. Il en est de même pour sa peau. Seulement, face aux nombres interminables de marques pour bébé, vous n'êtes plus...

Les essais de cosmétiques sur les animaux

Avec les essais de cosmétiques sur les animaux, ces derniers ont pu endurer de nombreuses souffrances parfois inimaginables pour différentes raisons, de la nourriture aux vêtements ou encore pour les tests cosmétiques. La crème du BIO a été créée avec des principes et...

Comment préparer sa peau aux changements de saison ?

Les changements de saison, nous les ressentons avec les changements des conditions climatiques, la température, le vent, l’humidité...etc. Face aux différents changements de saison, votre peau va réagir et si elle n’est pas préparée, il est possible qu’elle soit mise...

Le soin-maquillage, une combinaison parfaite

Les laboratoires de création de cosmétiques boostent leurs gammes de produits « hybrides », à la frontière entre le soin et le maquillage. Nous vous proposons un zoom sur ces nouveaux produits de qualité qui facilitent la vie. À la fin de cet article, La crème du BIO...

0